Tempête Joaquim des dizaines doiseaux mazoutés recueillis

first_imgTempête Joaquim : des dizaines d’oiseaux mazoutés recueillis Une quarantaine d’oiseaux mazoutés ont été recensés par la Ligue de protection des oiseaux depuis le 18 décembre et les ravages qu’a causés la tempête Joaquim. L’irrespect de l’environnement et des animaux est de nouveau pointé du doigt.Dans la nuit du 15 au 16 décembre, la tempête Joachim a soufflé sur tout le littoral français occasionnant quelques dégâts matériels et l’échouage du cargo TK Bremen qui s’était aventuré en mer en pleine tempête. Mais outre cet accident qui a déjà causé une pollution des eaux, il semblerait que des capitaines de bateaux peu scrupuleux aient profité des coups de vent, pour “larguer” un peu de leur cargaison, selon la Ligue de protection des oiseaux de l’Ile-Grande qui a annoncé avoir recueilli de nombreux oiseaux mazoutés.  À lire aussiSéisme, déchet et goéland, les actus sciences que vous devez connaître ce 10 juillet”Ces échouages n’ont, semble-t-il, rien à voir avec la pollution provoquée par le cargo TK Bremen. Ce sont, en revanche, des bateaux peu scrupuleux qui profitent des coups de vents, des tempêtes et des accidents pour déballaster sauvagement, provoquant l’échouage d’oiseaux mazoutés, principalement des alcidés”, explique la LPO. Depuis le 18 décembre dernier, la LPO a ainsi recueilli près de 40 oiseaux englués dans le mazout déversé par des bateaux dans la mer. Il était même parfois trop tard pour venir en aide à ces animaux blessés et malades. Selon un communiqué de la Ligue, le centre de l’Ile grande a recensé l’échouage de 32 guillemots de troïl, de 2 macareux moine et de 6 pingouins torda, en provenance des côtes du Finistère Nord et des Côtes d’Armor. “Si le centre de l’Ile-Grande a pu continuer à fonctionner pendant la “trêve” de noël et du jour de l’an, c’est grâce à sa capacitaire et à une équipe de 6 à 8 bénévoles qui se sont relayés pour assurer les nombreux lavages, gavages et réhydratation pour sauver ces oiseaux de mer. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés !”, a conclu l’organisme.Le 9 janvier 2012 à 16:35 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *